© James Consulting

Actualités 


Les rendez-vous du documentaire engagé
Politis et l’association Voir&Agir présentent
Mercredi 23 janvier à 20 heures 30
au Centre Culturel/Cinéma de La Clef
21 rue de la Clef 75005 PARIS
M° Censier-Daubenton
CECI N'EST PAS UN SQUAT
Un film de Chantal TEYSSIER
2011, 96 mn


Dans un espace délaissé pendant plus de dix ans, ancienne usine de chaussures de 6000 m2 en plein coeur de Belleville, s'installe, en février 2005, le plus grand collectif artistique de Paris et un Centre d'Art spontané et alternatif unique en son genre.

À "la Générale", sorte de  Bateau Lavoir  revisité, l'effervescence est partout et à tous les étages : ateliers, expositions, performances, danse, théâtre, musique, jams, les occupants font vivre ce lieu à un rythme effréné. Mais le temps est compté…

Le film interroge la place de l'art et des artistes dans notre société et nous dévoile une micro société talentueuse, lucide, solidaire, généreuse, enthousiaste, responsable, parfois en colère, mais toujours activement et concrètement concernée par la nécessité de vivre et créer ensemble.


La projection sera suivie d’un débat animé par Antoine GIRARD avec Chantal TEYSSIER, réalisatrice du film, et Fabrice RAFFIN, socio anthropologue, spécialiste des pratiques culturelles et de la ville.

Libre participation aux frais.

Recherche ITTECOP - Canal Seine Nord Europe - Paysage de Haute Picardie

Résumé : Cette recherche vise à l’analyse d’une structure « paysagère » qui comprend des éléments matériels (les éléments du paysage) mais aussi une « société », diverse dans sa composition et un « système de gouvernance ». Il s’inscrit dans cette configuration complexe, un territoire, qui fait interagir le milieu et les paysages, les groupes composant la société locale et les règles de gestion territoriale.

Recherche l'art et la culture comme action collective : en cours

Résumé : Quelles seraient les conséquences pratiques de la culture et de l'art ? Et d’interroger les conceptions d’art et de culture « en demandant quelle différence elles font pour la vie » . 

Telle serait la question initiale d’une analyse de l’expérience artistique et culturelle qui tiendrait dans un premier temps pour équivalents les deux concepts de culture et d’art pour peut-être, mieux les distinguer à partir de leurs différences dans la pratique.
Parler des conséquences pratiques reviendrait aussi à penser l’art et la culture de manière plurielle, c’est-à-dire comme ayant plusieurs conséquences pratiques possibles. Encore faut-il se donner les moyens d’analyser la diversité des conséquences pratiques de l’art.